MOU Protocole dentente
Halifax, le 26 mars 2018 – Un protocole d’entente (PE) de trois ans a été signé par sept collèges publics d’éducation postsecondaire du Canada atlantique dans le but d’accroître les possibilités de formation en ligne pour les apprentis de la côte est.
 
Le protocole d’entente a été ratifié au cours de la réunion de l’ACA qui a eu lieu en février au Nova Scotia Community College (NSCC), à Halifax. Cette entente constitue la base à partir de laquelle Atlantic Colleges Atlantique (ACA), anciennement appelé Consortium des collèges communautaires des provinces de l’Atlantique (CCCPA), établira une relation de collaboration axée sur le partage des formations en ligne existantes, sur l’élaboration de nouvelles formations en ligne et sur la création de ressources servant à élargir l’offre de programmes de formation.
 
Ce protocole d’entente permettra aux collèges publics de la région d’appuyer le Projet d’harmonisation de l’apprentissage en Atlantique, mené sous l’égide du Conseil d’apprentissage de l’Atlantique, et dont les frais sont partagés avec le gouvernement fédéral par l’intermédiaire du Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers et de la Partie II de l’assurance-emploi. Le Conseil est formé des directeurs de l’apprentissage et des présidents des commissions de l’apprentissage des quatre provinces de l’Atlantique.


 Pour répondre à la demande de l’industrie, le Projet d’harmonisation de l’apprentissage en Atlantique vise à harmoniser les exigences de formation en apprentissage et les processus du système dans l’ensemble de la région, ce qui facilitera la mobilité des apprentis, appuiera l’augmentation du taux de certification et permettra aux employeurs d’accéder plus facilement à la main-d’œuvre dont ils ont besoin.
 
« Nos institutions d’enseignement veulent offrir une formation d’apprentissage technique de qualité au nom des responsables provinciaux de l’apprentissage. Notre participation à un effort concerté visant à accroître les options de formation en ligne dans l’ensemble de la région témoigne de notre engagement envers le développement économique et social des provinces de l’Atlantique », a déclaré le présidentdirecteur général du CNA, le Dr William Radford, qui assume le rôle principal dans le protocole d’entente. « En tant que consortium, nous voulons aider les apprentis dans leur poursuite du succès. En améliorant leur expérience en ligne, nous espérons leur faire vivre une formation d’apprentissage positive, quelle que soit la région où ils habitent. »
 
L’offre d’une formation harmonisée d’apprentissage en ligne au Canada atlantique devrait profiter à des milliers d’apprentis chaque année, et plus particulièrement à ceux qui habitent dans les régions rurales du Canada atlantique, indique la présidente du New Brunswick Community College (NBCC) et de l’ACA, Marilyn Luscombe.
 
« L’ACA est un exemple de la façon dont les collèges peuvent travailler ensemble pour accroître la visibilité de la formation en apprentissage grâce à une collaboration innovatrice et dynamique », mentionne-t-elle. « En tant que groupe, nous ferons de notre mieux pour offrir un enseignement supérieur et des programmes d’apprentissage en ligne pour les métiers dans chacune des provinces représentées par ce protocole d’entente. »
 
Au sujet de l’ACA
Atlantic Colleges Atlantique est une entité représentant les collèges publics du Canada atlantique. Ses partenaires participants sont : le College of the North Atlantic (CNA), le Collège de l’Île, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB), le Holland College, le New Brunswick Community College (NBCC), le Nova Scotia Community College (NSCC) et l’Université Sainte-Anne.
 
L’objectif général de l’ACA est de veiller à ce que les collèges maximisent leur contribution au développement économique et social du Canada atlantique. Le plan stratégique de l’ACA est axé sur trois priorités :


1.    améliorer la visibilité, l’image et la notoriété des collèges publics au Canada atlantique;
2.    influer sur les politiques publiques de la région;
3.    renforcer le système collégial public de la région.
 
Les collèges publics des provinces atlantiques offrent des services dans plus de 40 campus, desservant ainsi les régions rurales et les centres urbains, et ils forment chaque année environ 50 000 étudiants à temps plein et à temps partiel.